Notre équipe de leadership

PMA est dirigée par une équipe d'hommes et de femmes de dix pays qui se consacrent à la collecte de données de haute qualité sur le planning familial et la santé sexuelle et reproductive.
Veuillez faire connaissance de quelques membres de l'équipe
Philip Anglewicz, PhD
Directeur de PMA et Chercheur Principal
Elizabeth Gummerson, PhD, MPA
Directrice Générale de L'Unité Technique
Le Dr Philip Anglewicz dirige le développement et la mise en œuvre du Programme de Recherche de PMA, qui implique la formulation et la priorisation des questions de recherche en proche collaboration avec les partenaires au niveau national. Ce programme offre des conseils sur le développement du questionnaire et des indicateurs, et assure le développement des capacités techniques des partenaires en matière de conception d'enquêtes, de recherche et d'analyse. Le Dr Anglewicz est également professeur adjoint dans le Département de la Population, de la Famille et de la Santé Reproductive à l’École de Santé Publique Bloomberg de l'Université de Johns Hopkins. Ses recherches portent sur la planification familiale, la migration et les méthodes d'enquête dans les pays en cours de développement.

Le Dr Elizabeth Gummerson assure la direction technique et opérationnelle du programme de PMA. Avant de rejoindre PMA, elle a travaillé sur la mise en œuvre d'enquêtes sur les ménages en Afrique pendant plus de dix ans en partenariat avec des universités Américaines et Africaines. Elle a obtenu un doctorat en Démographie et une maîtrise en Affaires Publiques à l'Université de Princeton. Son travail de recherche se concentre sur les inégalités économiques et les facteurs socio-économiques qui déterminent l'accès aux soins de santé.

Heather Harrison, MPH
Directrice de l'Unité de Gestion de Projet
Aisha Siewe, PhD, MS MPH
Chef d'Équipe des Données

Mme Heather Harrison assure la direction stratégique de la branche de gestion du programme de PMA, y compris l'analyse des dépenses,, le développement des capacités et le développement du secteur commercial. Avant de travailler pour PMA, Mme Harrison a travaillé pour Jhpiego, la Fondation Bill & Melinda Gates et Catholic Relief Services. Elle a aussi vécu et travaillé en Amérique latine et en Afrique.

Dr Aisha Siewe supervise l'ensemble des activités de collecte, de gestion et d'analyse des données pour PMA et les projets liés. Elle supervise les efforts de renforcement des capacités techniques de PMA et participe à la planification, à l'exécution et à l'affinement des enquêtes. Elle a obtenu son doctorat en épidémiologie à l'Université de Paris XI. Ses domaines d'expertise en recherche comprennent la nutrition mère-enfant, les disparités en matière de santé et la modélisation des données. Avant de rejoindre PMA, Dr Siewe était biostatisticienne principale dans le département d'épidémiologie de l’École de Santé Publique Bloomberg de l'Université de Johns Hopkins, où elle a fourni des conseils en analyse de données sur divers sujets de recherche. Elle était également responsable du développement et de la gestion des applications de base de données, et a dirigé la gestion et l'analyse des données sur la nutrition et les recensements.

Shani Turke, MSPH
Directrice adjointe des Opérations
Blake Zachary, MHS
Directeuradjoint , de l'Unité Technique
Mme Shani Turke dirige les opérations d’enquête dans tous les pays PMA, y compris la planification des enquêtes au niveau mondial et la coordination entre les équipes de données, des opérations d’enquêtes et de l’Inginérière/ODK. Elle dirige également les initiatives de renforcement de capacités techniques et d'apprentissage à PMA, et elle est chargée d’assurer une plus grande visibilité et inclusion des partenaires. Mme Turke est titulaire d'un Master of Science à l’École de Santé Publique Bloomberg de l'Université de Johns Hopkins. Elle a une grande expérience dans la mise en œuvre de la recherche et des programmes de santé reproductive en Afrique francophone. Ell a aussi vécu et travaillé au Sénégal et en Côte d'Ivoire.   M. Blake Zachary assure la supervision technique et la direction du programme de PMA. Il dirige la planification de l'enquête, assure la standardisation des opérations et fournit un soutien technique dans tous les pays du programme. M. Zachary est titulaire d'une maîtrise en Sciences de la Santé obtenue au sein du Département de la Santé Internationale de l’École de Santé Publique Bloomberg de l'Université de Johns Hopkins. Avant de rejoindre PMA, M. Zachary était responsable d'enquête pour le Programme d'Enquêtes Démographiques et Sanitaires (DHS) et a travaillé dans plusieurs pays, notamment en Inde, sur l'Enquête Nationale de la Santé Familiale.
Linnea Zimmerman, PhD, MPH
Chercheur Principal, PMA Ethiopie et Directrice Adjointe de la Recherche
Scott Radloff, PhD
Directeur Emérite de PMA

Le Dr Linnea Zimmerman dirige programme de PMA Ethiopie, et supervise la mise en œuvre de l'enquête et le renforcement des capacités techniques. Elle codirige également le programme de recherche et facilite la recherche et l'utilisation des données de PMA2020. Elle est professeur adjoint dans le Département de la Population, de la Famille et de la Santé Reproductive à l’École de Santé Publique Bloomberg de l'Université de Johns Hopkins. Les intérêts de recherche du Dr Zimmerman examinent les different dynamiques liée à la contraception, les mesures de la grossesse intentionnelle et l'intersection de la santé reproductive et des urgences humanitaires.

Le Dr Scott Radloff fournit des conseils stratégiques et de programmatiques à l'équipe de direction technique de PMA. Précédemment, il était le directeur de PMA2020 et de PMA. Ses recherches portent sur la dynamique de l'accès et de l'utilisation des contraceptifs et sur leurs effets sur la santé et l'autonomisation des femmes. Le Dr Radloff a obtenu son doctorat en sociologie, avec une spécialisation en démographie, à l'université de Brown.  Avant de travailler á PMA, le Dr Radloff a travaillé pendant 30 ans pour L’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) et a occupé le poste de directeur du Bureau de la Population et de la Santé Reproductive pendant sept. ans.

 

Georges Guiella, PhD
Chercheur Principal
 

Le Dr Georges Guiella est professeur et directeur adjoint de l'Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP) à l'Université Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou. Il est également le directeur du Hub francophone de PMA. Ses expériences de recherche portent sur la santé sexuelle et reproductive, en particulier celle des adolescents et des jeunes, y compris la planification familiale et l'avortement. Il a également une expérience dans l'évaluation de la Prise en Charge Intégrée des Maladies de l'Enfance (PCIME) dans les communautés. Le Dr Guiella a obtenu sa maîtrise en Démographie à l'Université Catholique de Louvain (Belgique) et son doctorat en Démographie à l'Université de Montréal (Canada).

 

 

Rosine Mosso, PhD, DEA
Chercheur Principal
Fassassi Raïmi, PhD
Co-Enquêteur Principal

Rosine Mosso est statisticienne-démographe et conférencière à l'École Nationale de la Statistique et de l'Économie Appliquée (ENSEA) où elle enseigne les méthodes statistiques, la démographie et les statistiques de genre. Ses recherches portent sur la santé reproductive, l'inégalité de genre et la mortalité infantile. Le Dr Mosso est chargée du suivi et de l'évaluation des activités du programme du Centre d'Excellence Africain (CAE) de la Banque Mondiale en matière de statistiques, qui vise à renforcer l'offre d'enseignement supérieur en Afrique. Le Dr Mosso a obtenu son DEA en Démographie à l'Université Catholique de Louvain-la-Neuve (Belgique) et son doctorat en Démographie à l'Université Paris Descartes (France).

Le Dr. Fassassi Raïmi est professeur et chercheur à l'Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée (ENSEA) d’Abidjan. Il donne des cours de statistiques et de techniques d'enquête. Il a plus de 25 ans d'expérience dans la conception et l'organisation d'enquêtes. Il a organisé et supervisé la collecte des donnés, la gestion et la coordinationde nombreux projets statistiques, sanitaires, économiques et sociaux en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest. Le Dr Fassassi est titulaire d'un doctorat en économie de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines en France. Il est secrétaire général de la SNIGG (Société Nationale Ivoirienne de Gériatrie et de Gérontologie) et responsable du réseau de recherche « Transition de la Fécondité et Développement en Afrique » qui fait partie de GRIPPS (Groupe International de Partenaires Population-Santé). Il est marié et père de deux enfants.

 

Pierre Z. Akilimali, PhD, MD, MPH
Chercheur Principal
 
Le Dr Akilimali est professeur adjoint de médecine et la santé publique à la Faculté de Médecine de Kinshasa et à l'École de Santé Publique de Kinshasa de l'Université de Kinshasa. Il possède une vaste expérience de la recherche sur le VIH et l'évaluation des programmes de planification familiale et a accumulé plus de 10 ans d'expérience de recherche dans la République Démocratique du Congo. Ses recherches actuelles portent sur les déterminants comportementaux du VIH et de la santé reproductive. Il est titulaire d'un doctorat en Médecine, d'une maîtrise en Économie de la Santé, d'une maîtrise d'Études Avancées (DEA) en Biostatistique et Épidémiologie. Il est également titulaire d'un doctorat de l'École de Santé Publique de Kinshasa. Son travail de PMA s'appuie sur une collaboration de longue durée entre l'Université de Kinshasa et l'Institut Bill & Melinda Gates pour la Population et la Santé Reproductive.  

 

Solomon Shiferaw, MD, MPH
Chercheur Principal
Assefa Seme, MD, MPH
Co-Enquêteur Principal

Le Dr Solomon Shiferaw est professeur adjoint à l'Ecole de Santé Publique de l'Université d'Addis-Abeba, dans le Département de Santé Reproductive et de Gestion des Services de Santé. Ses recherches portent sur la santé reproductive des adolescents et sur l'utilisation potentielle des applications offertes dans destéléphones mobiles pour améliorer l'utilisation des services de maternité et la gestion des réserves de produits contraceptifs dans les établissements de santé. Son travail de PMA s'appuie sur une collaboration de longue durée entre l'université d'Addis-Abeba et l'Institut Bill & Melinda Gates pour la Population et la Santé Reproductive. Le Dr Solomon est titulaire d'un doctorat en Médecine de l'Université de Gondar et d'un diplôme de Médecine de l'Université d'Addis-Abeba.

Le Dr Assefa Seme est professeur adjoint à l'Ecole de Santé Publique de l'Université d'Addis-Abeba, dans le Département de Santé Reproductive et de Gestion des Services de Santé. Ses recherches portent sur la santé reproductive des adolescents, la santé maternelle avec un accent sur la prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant (PTME) et l'utilisation des contraceptifs pour améliorer la santé maternelle et infantile. Son travail sur PMA2020 s'appuie sur une collaboration de longue durée entre l'université d'Addis-Abeba et l'Institut Bill & Melinda Gates pour la Population et la Santé Reproductive. Cette collaboration inclut le soutien d'une enquête d'un panel multinational sur la " Santé et la Richesse des Familles ". Le Dr Assefa est titulaire d'un doctorat en médecine de l'Université d'Addis-Abeba.

 

Anoop Khanna, PhD
Chercheur Principal
 
Le Dr Anoop Khanna, expert et chercheur en santé publique, travaille actuellement comme professeur à l'université de l'IIHMR à Jaipur. Le Dr Khanna est titulaire d'un doctorat en Sociologie. Il est expert en système de Gestion des Informations de la Santé (Health Management Information Systems - HMIS), en suivi et évaluation (S&E), en enquêtes à grande échelle, et en gestion et analyse de bases de données. Il a réalisé plus de 30 évaluations et études de recherche sur divers programmes et projets de santé au cours des deux dernières décennies, il a rédigé de nombreux articles de recherche dans des revues nationales et internationales et il a publié deux livres. Le Dr Khanna a participé à la réalisation et à la coordination de projets financés par l'UNFPA, PLAN International, PATH International, Futures Group International, SIFPSA, la Commission européenne, l'OMS, l'USAID, le NIDI, l'université Johns Hopkins aux États-Unis, l'UNICEF et le CDC, le CRS Inde, le gouvernement indien et d'autres gouvernements fédéral comme le Madhya Pradesh, le Rajasthan et l'Uttar Pradesh. Il a organisé divers programmes de formation dans les domaines de la santé génésique, du planning familial, du HMIS, du S&E, des méthodes et de la conception de la recherche et du genre.  

 

Peter Gichangi, PhD
Chercheur Principal
Mary Thiongo
Conseiller Technique Principal et Gestionnaire de Données
Le Dr Peter Gichangi est directeur de pays et directeur de la Science et de la Recherche au Centre International pour la Santé Reproductive du Kenya (ICRHK). Ce centre collabore avec l'Université de Nairobi dans de nombreux domaines tels que le VIH, la violence basée sur le genre, le planification familiale et la santé reproductive. Son parcours de recherche et son expérience professionnelle portent sur la santé reproductive, le planification familiale, le VIH/sida, la violence basée sur le genre et la TB/VIH, ainsi que sur la mise en œuvre et la gestion de projets. Le Dr Gichangi est titulaire d'une maîtrise et d'un doctorat en obstétrique et gynécologie. Le Dr Gichangi est également le chercheur principal du projet Opportunités Manquées en matière de Santé Maternelle et Infantile (MOMI) au Kenya Mary Thiongo dirige l'unité de gestion des données au Centre International pour la Santé Reproductive du Kenya (ICRHK). Elle est la responsable de la gestion des données de PMA au Kenya. Le parcours professionnel de Mary comprend une vaste expérience dans la gestion des données et le développement de bases de données. Elle a été gestionnaire de données pour plusieurs essais contrôlés randomisés portant sur plusieurs pays. Elle a également contribué à l'élaboration de protocoles et de procédures opérationnelles standard pour la gestion des données. Mary est titulaire d'une licence en systèmes d'information informatique de l'Université Méthodiste du Kenya. Elle est également membre de l'Association pour la Gestion des Données dans les zones Tropicales (ADMIT), qui est un groupe international de gestion des données.

 

Souleymane Alzouma
Chercheur Principal
Sani Oumarou
Co-Enquêteur Principal
M. Souleymane Alzouma est ingénieur en statistiques et en économie. Il a obtenu un DESS en analyse statistique appliquée dans le cadre du développement en 2004 à l'École Nationale Supérieure de la Statistique et d'Économie Appliquée (ENSEA) à Abidjan, Côte d'Ivoire. Il est actuellement directeur des enquêtes et des recensements à l'Institut National de la Statistique (INS-Niger). Dans ces fonctions, il participe à la conception, au plan d'échantillonnage, à la collecte, au traitement, à l'analyse et à la diffusion des données de toutes les enquêtes menées par l'INS au cours des douze dernières années, y compris deux recensements généraux de la population (2001 et 2012).

M. Sani Oumarou est ingénieur en statistiques démographiques. Il a obtenu un DESS en démographie en 2002 à l'Institut de Démographie de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne en France. Il est actuellement conseiller auprès du directeur général de l'Institut National de la Statistique du Niger (INS), un poste qu'il occupe depuis février 2016. Il a une expérience significative dans les enquêtes sur les ménages, notamment dans le cadre de l'enquête démographique, de santé et l'enquête portant sur plusieurs indicateurs (EDS-MICS).

 

Musa Sani Zakirai, PhD
Co-Enquêteur Principal
Funmilola OlaOlorun, PhD, MPH, MBBS
Co-Enquêteur Principal

Démographe formé au Nigeria, le Dr Musa Sani Zakirai a participé à des activités de collecte de données quantitatives et qualitatives au Nigeria depuis 1990. Excellent formateur, le Dr Musa est titulaire d'un doctorat et d'une maîtrise en démographie et en statistiques sociales de l'université Obafemi Awolowo, à Ile-Ife, au Nigeria. Il est également titulaire d'une licence en géographie de l'université Bayero, à Kano. Dr. Musa a participé à l'enquête et au développement d'activités de formation avec l'Institut Bill & Melinda Gates pour la Population et la Santé Reproductive et l’École de Santé Publique Bloomberg de l'Université de Johns Hopkins. Il a parcouru tous les états du Nigéria dans le cadre de travaux d'enquête avec la Commission Nationale de la Population ou CRERD.

Funmilola OlaOlorun est un médecin de santé communautaire formé au Nigeria. Elle est dévoue avec passion à la santé des femmes tout au long de leur vie. Elle s'intéresse particulièrement à la planification familiale, à la santé reproductive des femmes, à la participation des femmes aux décisions du ménage, à la violence exercée par le partenaire intime et à la ménopause. Elle s'intéresse également à la manière dont ces événements, situations et phases affectent le bien-être général des femmes. Elle est titulaire d'un doctorat émis par le Département de la Population, de la Famille et de la Santé Reproductive de l'Université de Johns Hopkins. Depuis 2014, elle est co-enquêtrice principale au sein de l'équipe PMA/Nigeria. Funmilola a également participé à des collaborations de recherche avec des collègues de plusieurs organisations non gouvernementales. Elle est actuellement affiliée avec le Département de Médecine Communautaire de la Faculté de Médecine de l'Université d'Ibadan, au Nigeria.

 

Fredrick Makumbi, MHS, PhD
Co-Enquêteur Principal
Simon Peter Sebina Kibira, MSc, PhD
Co-Enquêteur Principal
Le Dr Fredrick Makumbi est professeur adjoint et vice-doyen de l'Ecole de Santé Publique de l'Université de Makerere. Il a reçu une formation en épidémiologie, en statistique et en démographie. Il a obtenu des diplômes de MHS et de doctorat de l’École de Santé Publique Bloomberg de l'Université de Johns Hopkins en 2000 et 2004, respectivement. Il s'est spécialisé dans la Gestion des Données et l'Analyse Statistique et possède une vaste expérience dans la recherche communautaire sur les essais randomisés et les études longitudinales liées aux interventions contre le VIH, acquise au cours de deux décennies d'affiliation au programme des Sciences de la Santé de Rakai. Il a aussi mené des recherches sur l'impact de la thérapie antirétrovirale (ART) sur la prévention du VIH et la survie, ainsi que sur l'effet de l'ART sur les comportements de santé reproductive ; Il a coordonné et géré de grandes bases de données et effectué des analyses statistiques critiques sur diverses études de recherche, notamment en tant que statisticien principal des essais randomisés sur la circoncision masculine et la prophylaxie à l'acyclovir. Il a utilisé des ensembles de données au niveau national provenant du système d'information sur la gestion de la santé (HMIS). Il a également utilisé les données de l'enquête démographique et sanitaire pour identifier les points chauds de la fécondité en Ouganda afin d'améliorer les services de planification familiale. Le Dr Makumbi est membre des comités en charge de la révision éthique de l'Institut de Recherche sur les Virus de l'Ouganda, du Comité National de Recherche sur le SIDA et du Comité de Recherche et d'Ethique de MakSPH. Il est membre de l'équipe de Surveillance de la Sécurité du Programme de Circoncision Masculine Sécurisée du Ministère de la Santé. Il a également dirigé une formation internationale sur la gestion des données et sur la analyse statistique à travers l'intermédiaire de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique des Seychelles, du Ministère de la Santé, de l'Unité de Santé Familiale et de Nutrition et aussi à travers le Centre National de Recherche en Epidémiologie et Biostatistique de la Technologie Alimentaire de Botswana.

Le Dr Kibira est professeur à l'Ecole de Santé Publique de l'Université de Makerere. Il est titulaire d'un doctorat de l'université de Bergen, d'une maîtrise en sciences et d'une licence de l'université de Makerere. Il a plus de 15 ans d'expérience dans la recherche et la facilitation de l'apprentissage dans des contextes universitaires et non universitaires. Ses recherches portent sur la santé sexuelle et reproductive, les déterminants sociaux et les comportements dans le cadre des maladies et de la santé, en particulier en utilisant des méthodes qualitatives. Ses récents travaux dans le domaine de la planification familiale (PF) ont consisté à identifier les points chauds de la fécondité en Ouganda afin d'éclairer les programmes de PF spécifiques au contexte du projet APC de l'USAID. Il est secrétaire du Comité de Recherche et d'Éthique de MakSPH.

 

GTranslate